Dossier : Le « Green Computing », qu’est-ce donc ?

Afin (entre autre) de réduite la fracture numérique, avez-vous pensé au matériels de seconde main ? (mais attention, ces appareils de seconde main sont souvent énergivores).

Green IT, informatique verte, informatique durable, éco-TIC, informatique éco-responsable ou encore green computing sont des dénominations désignant toutes des initiatives & des actions réalisées dans le but d’améliorer l’impact écologique du secteur informatique sur l’environnement, en prenant en compte leur empreinte environnementale :

  • la conception des équipements
  • leur consommation énergétique
  • leur traitement en fin de vie

C’est un challenge où les enjeux sont nombreux … quels sont les outils & bonnes pratiques pour économiser de l’énergie ?

Commencez-donc par estimer la consommation de votre équipement informatique (écran + unité centrale + périphériques …) … mais il faut savoir que l’empreinte écologique d’un matériel informatique se concentre essentiellement dans ses phases de fabrication et de fin de vie.

Les distributions GNU/Linux sont-elles moins énergivores que windows (car nécessitant des machines moins puissantes) ? Tout reste à relativiser, car celà dépend aussi des habitudes de tout un chacun … (hibernation ou mise en veille, désactivation de services inutilisés, etc…).

« Oui, certaines distributions GNU/Linux & autres logiciels libres facilitent l’allongement de la durée de vie du matériel grâce à leur faible empreinte ressource nécessaire » Frédéric Bordage

Nombreuses sont les bonnes habitudes qu’il faudrait prendre…

1/ L’écran :

  • choisir un écran adapté à son utilisation
  • réduire si possible la luminosité
  • régler la mise en veille automatique

2/ Matériels :

  • Optez pour des équipements écolabélisés (matériels « vert » : Energy Star, 80plus, EPEAT, TCO, Blue Angel)
  • choisir les composants si possible les moins consommateurs
  • choisir microprocesseur & carte graphique en fonction de l’utilisation
  • opter si possible pour un disque SSD
  • activer la mise en veille du disque dur
  • opter pour un disque ne nécessitant si possible pas de refroidissement ou un refroidissement passif

3/ Périphériques :

  • ne pas les laisser brancher s’ils sont inutilisés
  • comparer leurs consommation lors de l’achat

4/ Ordinateurs portables :

  • choisir un ordinateur adapté à l’usage que vous en aurez (généralement, plus l’écran est grand, plus il consomme)
  • choisir une batterie de plus forte capacité
  • utiliser pleinement votre batterie

5/ Logiciels & services :

6/ Distributions :

Que faire des équipements en fin de vie ?

Lors de l’achat d’un nouveau matériel, vous payez l’éco-contribution pour les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques … le vendeur est donc dans l’obligation de reprendre votre vieux matériel en échange … à moins que vous ne préfériez le donner par exemple à certaines associations qui lui redonneront une seconde vie (en contribuant au programme ordi 2.0 … il y a aussi la collecte sélective ou le recyclage « maison » …

>>> Source sur : http://sam7blog42.fr/2013/01/24/dossier-le-green-computing-quest-ce-donc/

Publicités