Ordinateurs tatoués

Précisions sur les ordinateurs tatoués (tournedows)

Certains ordinateurs sont verrouillés pour n’être utilisables qu’avec leurs composants logiciels et matériels d’origine. Concrètement, ce verrouillage est réalisé au niveau du BIOS (le petit bout de programme qui assure le démarrage de l’ordinateur) en vérifiant les numéros d’identification de la version de Microsoft Windows et du disque dur installés. On parle alors d’ordinateur tatoué de par l’utilisation de numéros d’identification. On parle également de tournedows car cette pratique se rencontre actuellement avec des ordinateurs équipés de Microsoft Windows, et que les ordinateurs ainsi tatoués peuvent faire tourner exclusivement Windows.

Ce verrouillage des PC par le tatouage a plusieurs conséquences :

  • il est impossible de remplacer soi-même le disque dur en cas de défaillance (sauf à avoir pris soin, dès l’achat du PC, de faire des manipulations de sauvegarde complexes) ;
  • il est impossible de changer son disque dur pour en augmenter la capacité (manipulation recommandée par bon nombre de sites web, pour « redonner une jeunesse à son PC » ; c’est une manipulation relativement courante chez les utilisateurs) ;
  • il est impossible d’utiliser une autre version de Windows, même acquise dans le même magasin ;
  • il est impossible d’utiliser facilement Linux ou un autre système d’exploitation sur ces PC ;
  • cette limitation entraîne une captivité du client qui doit passer par un professionnel pour toute opération de mise à jour conséquente de la machine ;
  • aucune indication de ce « verrouillage » n’est donnée à l’achat, sauf peut-être sur demande explicite de l’acheteur auprès d’un vendeur expérimenté.

Compatibilité GNU-Linux

On pourra avantageusement consulter le site web Hardware4Linux qui maintient une liste de la « compatibilité Linux » des divers composants informatiques présents sur le marché.

Enfin, le document FAQ des constructeurs de composants et de matériels informatiques regroupe toutes les informations pertinentes pour inviter les constructeurs à créer des composants et matériels informatiques compatibles GNU-Linux.

>>> Source sur : http://bons-vendeurs-ordinateurs.info/

>>> Copyright AFUL sous licence Creative Commons Paternité – Partage des Conditions Initiales à l’Identique Licence Creative Commons Attribution-ShareAlike

Publicités